Prenez soin du chien de J.M. Erre

Publié le par Parluisaud

JM-Erre.jpgJe dois cette lecture à lili, car c'est grâce à un concours organisé sur son blog que j'ai gagné ce livre. Elle en avait fait son coup de coeur de décembre et avait eu la gentillesse de le faire partager à une chanceuse lectrice. Je fus celle-ci. 

 

Si le concours m'avait amusé (il fallait expliquer le pourquoi du nom de nos animaux domestiques), j'étais un peu plus sceptique sur le roman. J'avais un peu peur d'un roman juste drôle où l'humour ne serait qu'un prétexte pour cacher un vide littéraire.  Alors certes, ce ne sera pas pour moi le roman de l'année et je n'en garderai pas un souvenir impérissable, mais c'est un roman qui vaut le détour. Pour son humour, comme l'avait d'ailleurs souligné lili dans sa chronique, mais surtout pour sa réflexion sur la question de la création et de la fiction. 

 

Les premières m'ont un peu désarçonnée, mais je me suis vite fait à la forme épistolaire. Et c'est là un des points forts de ce livre : remettre au goût du jour le roman épistolaire et en tirer astucieusement partie. La narration est forcément biaisée par le regard des personnages, troublée également par les incursions en italique du narrateur que le lecteur prend comme des réflexions distanciées. Il n'en est pourtant rien et je peux difficilement vous en dire plus, car c'est non seulement épistolaire, mais c'est aussi un peu poilicier. Mais à peine. Juste pour le plaisir de mettre en abîme cette question de la fiction : que se passe-t-il ? Pourquoi ? Qui sont ces personnages ?

 

La galerie invraisemblable de fous furieux contenue dans ce roman paraît en effet hautement improbable, pire qu'un épisode de Plus belle la vie. Et pourtant, tout cela a bien un but. La première moitié du roman est donc plutôt lente, parfois un peu longue, car les personnages ne sont pas tous bien réussis ou fouillés, mais arrivé au point de non-retour, celui où commencent à poindre des hypothèses sur l'ensemble du roman, on se prend à un jeu bien tendu par un auteur qui prend un malin plaisir à se jouer des attentes de son lecteur.

 

Pas un grand roman, mais un livre qui fait passer un excellent moment !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nico 20/02/2012 19:44

J'ai bien aimé ce roman, mais il est tout de même un peu inégal, voire brouillon. C'est souvent drôle mais certains passages sont parfois lourds, manquent un peu de nuances. L'auteur est parfois
excessif. Bref, une bonne lecture tout de même, mais j'aurais souhaité un peu plus de finesse.

Parluisaud 20/02/2012 19:58



Merci pour votre commentaire avec lequel je suis tout à fait d'accord !