Caprices de la mode romantique de Monique Sclaresky

Publié le par Parluisaud

9782737326677.gifVoici ma première note de lecture dans le cadre du défi "Read me I'm fashion" !

Paru en 2000, cet ouvrage est plus qu'un livre sur la mode. Comme l'indique son sous-titre, "reflets d'un art de vivre", il nous entraîne dans la société du XIXème siècle et utilise des gravures de mode, et parfois des illustrations de journaux de l'époque, pour faire le lien entre mode et art de vivre. 

Accompagné d'une collection de gravures impressionnantes où tournoient robes pour divers occasions, le lecteur parcourt l'ensemble du siècle, allant de parures féminines en innovations technologiques, de mondanités en effets de mode. On retrouve ainsi, en plus des modes masculine, féminine et enfantine, des pages consacrées à la vie quotidienne, aux divertissements, aux voyages, où descriptions des habitudes de l'époque se mêlent à des personnages connus, auteurs (Eugène Sue, Barbey d'Aurevilly, Stendhal...), compositeur (Chopin), actrice (Sarah Bernhardt) ou restaurateur (Tortoni et ses fameuses glaces). 

Cependant, même si l'ouvrage est divisé en chapitres thématiques, on sort un peu décontenancé par des textes par toujours égaux dans leur qualité ou leur objectif (évocation historique ? description ?) et surtout par l'absence de cohérence chronologique. En effet, le titre nous annonce un voyage dans la période romantique, qui occupe surtout la première moitié du XIXè siècle. Or, l'ouvrage ne s'arrête pas à cette période. L'auteur aurait pu organiser son ouvrage en suivant le déroulement du siècle, ce qui lui aurait permis de garder la cohérence "romantique" puisque l'influence de ce mouvement s'est fait sentir dans la seconde moitié du siècle. Certes, le chapitrage thématique permet d'éviter des redites, mais en ce qui concerne par exemple la mode féminine, il aurait été intéressant d'insister sur l'émergence des grands magasins et du prêt-à-porter dans la seconde moitié du XIXè, petite révolution commerciale qui permet aux femmes d'accéder en plus grand nombre à la mode.

Cet ouvrage reste cependant un excellent recueil de gravures en couleur de la mode féminine du XIXè, déclinée en différentes occasions, saisons ou âges de la vie.

Un livre qui se regarde plus qu'il ne se lit.

Commenter cet article

Irrégulière 11/01/2011 17:44


Je ne le connaissais pas, et bien sûr maintenant il me fait envie !


Parla 11/01/2011 17:59



Le seul souci c'est qu'il n'est plus disponible...